You are not logged in.

Dear visitor, welcome to Forum BloodWars - www.fr.bloodwars.net. If this is your first visit here, please read the Help. It explains in detail how this page works. To use all features of this page, you should consider registering. Please use the registration form, to register here or read more information about the registration process. If you are already registered, please login here.

1

Wednesday, January 23rd 2008, 9:40pm

Musique!

Vu que c'est ici qu'on parle d'autre chose, j'aimerais savoir ce qu'écoutent les habitués du fofo et autres joueurs de BW. Une musique particulière en meme temps que vous jouez? Un groupe préféré? Dites-moi tout!
En ce qui me concerne, mes styles préférés sont le rock progressif, la pop, le black metal et le jazz. Mon groupe préféré, Genesis. Ma chanson préférée, Riders On The Storm des Doors.
Mon groupe ultime:
Batterie>>Phil Collins et Billy Cobham
Guitares>>Andy Latimer, Steve Hackett et Dave Gilmour
Basse>>Chris Squire
Claviers>>Rick Wakeman et Chick Corea
Chant>>Peter Gabriel et Jim Morrison
Ca a de la gueule, non?????
Et si par le plus grand des hasards Morrison n'était pas disponible pour une raison ou une autre 8o , je prend Neil Hannon (The Divine Comedy, pour les connaisseurs).

Pour finir, en ce moment j'écoute Supergrass, groupe gigantesque devant l'éternel!!!

Et maintenant, c'est à vous!

2

Wednesday, January 23rd 2008, 9:59pm

En ce moment, je passe sans problèmes entre des styles divers: jpop/jrock (The Brilliant Green, Nanase Aikawa), le métal gothique (Within Temptation), le hard rock (John Sykes, ma dernière trouvaille, bien que ce soit déjà passé de presque 10 ans ^^ ). Et puis je reviens à mes premières amours ensuite: Dire Straits, Toto, Def Leppard, Sting ...
Super Modérateur



Si vous désirez apporter votre concours en matière littéraire sur BloodWars, ce que vous devez savoir se trouve ici

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Baka Humanum Est

ID: 3881 (UT1) ou 179 (UT2) / Shadowleaf

3

Wednesday, January 23rd 2008, 11:01pm

Ben je vais m'y mettre aussi tant qu'à faire ^^

Je suis plus Hard Rock, Heavy Metal etc... groupes préférés Slipknot, Cranberries et Linkin Park. Mais j'aime également écouté d'autres choses des fois... souvent même^^. Chansons préférées (ex-aequo):
- Vermilion Part 1&2 (Slipknot)
- Bloody Roots (Sepultura)
- Fireball (Deep Purple)
- Les Vieux (Jacques Brel)
- So Cold In Ireland (Cranberries)
- Lithium (Evanescence)
- Behind Blue Eyes (Limp Bizkit)
- Nothing (A)
- Erection et Khuy (Linkin Park)
- Et tellement d'autres... :thumbup: :thumbsup: 8o
Gardes tes amis prés de toi et tes ennemis encore plus prés...

Jepial

Plume Sanguine

Posts: 79

UT1 ID: 7877

UT2 ID: 861

  • Send private message

4

Thursday, January 24th 2008, 7:37am

En ce moment je suis dans une période que je qualifie de "vieilles guitares"... C'est du Santana, Clapton, Dire Straits, Gary Moore, ZZTop ou Led Zep plein les oreilles et loin d'être désagréable!
"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît..." (Michel Audiard)

Jepial UT1 - Kahlan_Amnel UT2 - Je suis peu souvent connecté, envoyez moi un MP IG

5

Thursday, January 24th 2008, 1:57pm

moi c'est : métal, ska, reggae, émo/screamo

groupe : -origin
- cryptopsy
- Vader ( polish group ;) )
- groundation
- Jahmic
- chimaira
- zubrowska
- la ruda
- la rue ketanou
- percubaba
- aussitot mort
- amanda woodward

et pleins d'autres j'ai la flemme d'écrire :)
Pseudo In Game : Scofield

Id : 1279

6

Thursday, January 24th 2008, 2:37pm

Ah ouais Vader j'adore c'est génial! Mais en ce moment je suis à fond dans Bathory, si vous connaissez un peu...

myrrdin

Serviteur du Nouveau Monde

  • Send private message

7

Friday, January 25th 2008, 12:30am

Et ben c'est partit pour un étalage privé, moi qui voulait me faire discret... XD

Alors je suis passé par pas mal d'étapes au cours de mon existence.

La première fut l'époque Rap/Reggea, et oui, avec des anthologies qu me sont restées : I Am (album "l'école du micro d'argent",puissant, bindé de références), Bob bien sur, l'incontournable, et ses fils Damian et ziggy (enfin deux parmis la centaine de representants de sa progeniture ^^ ), patrice, Tiken Jah Fakoly, Miniman et autres rappeurs americains des années 80 inconnus comme psyché trailer...

Ensuite vient l'époque métalleuse, pop, rock, dont je garde aujourd'hui des groupes tels que Metallica, Iron maiden, Deep purpl, led zep, queen, epica, NOIR DESIR (putin Cantat si tu m'entend fait nous plaisir, remonte sur scene bordel de¨ù$£}}?!!), rage against the machine,nirvana, Ten years after, radiohead, muse, zz top, smashing pumpkins, les pierres qui roulent (un ptit effort de traduction alléééé!)... et bien d'autres..

et enfi la découverte du monde vaste du blues et du jazz, avec les ôi combien fameux Blues Brothers, Keziah Jones, Janis Joplin, Nat King Cole, nina Simone, Ce cher, ce bon vieux Louis et sa voix riante et grave à vous faire tremblez les morts, robert Jonhson... Et de la tripop/electro aussi avec massive attack (plus leurs debuts), tricky, underground, telepop music, morsheeba, portishead...

J'ai fini par errer nonchalamment du coté de la chançon francaise, avec Louise attaque, La rue Ketanou, Les tits Nacelles, Brel, Ferre et leur pote Brassens...

Enfin voilà des gouts tres hétéroclites (et j'en oublis un grand nombre :D ), me direz vous, mais c'est normal pour un schizophrene chronique non?


Mais bon pour ce qui est de mes chançons favorites:
"Peter Gunn Theme" des Blues Bothers
"More over" de la belle Janis Joplin
"Marlene" de Noir Des'
"Les anarchistes" de Ferré
"Ces gens là" et "les bourgeois" de Brel
"Nothing else matter" de Mettallica (que j'ecoute en ce moment meme snif!)
"La grange" de ZZ top

Reprise de "Chil in time" par Deep purple
"No fun" et "I wanna be your dog" d'iggy Pop (tien jlai oublié lui d'ailleurs)
"The man in me" de Bob Dylan (lui ossi ^^ )
"Me and the devil Blues" de Robert Jonhson
"La bohème" de la rue Ketanou
"Don't let me be misunderstood" de Nina sImone


"Rape me" de Niravana (viole moi! voile mon ami, oui! viole moi encore! j'adore :rolleyes: )



... (jme rend compte que plus j'avance, plus je suis incapable d'en placer une au dessus de l'autre alors je m'arretrais là ^^ ) un ti cadeau rafraichissant:



http://www.radioblogclub.fr/open/130103/…They_re_Red_Hot_
(clikez sur le titre pour lancer le morceau and enjoy ;) )




Ps: j'ai oublié de cité toutes les Bo de tous les films de Tarantino et de Kusturika ^^
Quoi qu'il advienne, nous sommes seuls, et il n'éxiste rien hormis la désolation sombre et glacée de l'éternité.

J'étais un vampire qui venait de naître, pleurant sur la triste beauté de la nuit.

This post has been edited 20 times, last edit by "myrrdin" (Jan 27th 2008, 5:59pm)


8

Monday, January 28th 2008, 3:41pm

style

<meta http-equiv="CONTENT-TYPE" content="text/html; charset=utf-8"><meta name="GENERATOR" content="OpenOffice.org 2.2 (Linux)"><meta name="CREATED" content="20080128;16401400"><meta name="CHANGED" content="16010101;0">




<style type="text/css">


alors mon style musicale ets vaste mais
généralement c'est dans ceci :

heavy metal / power ; symphonique ;
feminin. mes groupe culte dans cette categorie là :

  • kamelot ; sirenia ; rammstein


EBM ; dark ; electro , Goth (pour els
groupe y'a uen tripoté je saurais pas tous les enuméré
mais une liste rapidos)

  • l'ame immortelle ; birthday
    massacre ; Laibach ; in strict confidence


Batcave

  • billy idol ; misfits ; eros
    necropsique .....

  • année 80 :
  • frankies goes to hollywood ;
    depeche mode.


Musique religieuse et ambiant :

* Enigma (a conseillé en clip et
chanson : sadness ; gravity of love ; principle of lust)
* ERA
* E.Nomine (la chanson : der
blaumbermuund... mmmm mamamia sa y est a cetet chanson la et a son
clip je fond)

ROCK et pop rock

  • AC-DC ; Metallica ( les ancien) ;
    U (surtout sunday bloody sunday et discotheque)
  • ZZ Top
La mort est encore plus universelle que la vie; tout le monde meurt, mais tout le monde ne vit pas.



myrrdin

Serviteur du Nouveau Monde

  • Send private message

9

Wednesday, January 30th 2008, 12:28am

Oups j'ai oublié! ^^

Je fais de l'harmonica, m'entrainant tous les jours comme une bête, parceque... parceque ça:

http://fr.youtube.com/watch?v=6x9LxtddBdU

ca se passe de commentaires...
Quoi qu'il advienne, nous sommes seuls, et il n'éxiste rien hormis la désolation sombre et glacée de l'éternité.

J'étais un vampire qui venait de naître, pleurant sur la triste beauté de la nuit.

This post has been edited 1 times, last edit by "myrrdin" (Feb 7th 2008, 10:14pm)


ly17

Fugitif des Ténebres

  • Send private message

10

Sunday, March 2nd 2008, 12:50am

j'ecoute de tout

(sauf le rap et le slam) :thumbdown: desolée pour ceux qui aime

apres le hard rock et le metal c'est pas trop mon truc non plus

mais aprés j'adore le "vieux" rock comme les rolling stones
apres bah la souvent on me prend pour une folle
mais j'adore les musique du genre :love: mozart :love:
la 35 en re majeur je l'ecouterais 100 a la suite sa ne me laisserais pas :love: :love:

apres ragga and co j'adore aussi et le rock pop aussi
contacter moi in game

bonne et longue non vie
à vous, à nous, pour tous.

ly17 absorbeur Moria 27479



myrrdin

Serviteur du Nouveau Monde

  • Send private message

11

Sunday, March 2nd 2008, 3:02am

tu as aussi le magnifique "sonate au clair de lune" de beethoven qui est un de mes morceaux classiques préférés ^^
Quoi qu'il advienne, nous sommes seuls, et il n'éxiste rien hormis la désolation sombre et glacée de l'éternité.

J'étais un vampire qui venait de naître, pleurant sur la triste beauté de la nuit.

12

Sunday, March 2nd 2008, 3:27am

Lol, si vous aimez la grande musique classique, je vous conseille "La Moldau" de Smetana (les yeux fermés, on imagine bien ce petit ruisseau devenir un énorme fleuve au fil de la partition) ou "La Symphonie du Nouveau Monde" d'Anton Dvorak et ses mélodies puissantes.

Signé, un trompettiste depuis 25 ans et choriste depuis à peine moins de temps, héhé.
Super Modérateur



Si vous désirez apporter votre concours en matière littéraire sur BloodWars, ce que vous devez savoir se trouve ici

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Baka Humanum Est

ID: 3881 (UT1) ou 179 (UT2) / Shadowleaf

13

Sunday, March 2nd 2008, 4:21pm

metal

moi slipknot, system of a down, serj tankian et lordi
le punk :P :P :P :P :Pvive le métal system of a down , slipknot et lordi et le manga Rosario + Vampire
ma description punk [ASSOCIATIF]
pseudo in game; punk id 22816

14

Sunday, March 2nd 2008, 6:41pm

moi j aime bien la chansn de timbaland avec one republic apologize

15

Sunday, March 2nd 2008, 8:06pm

Hmm... Ca parle de Bathory, je me devais de venir ^^

En ce moment, ma playlist est composée de :

_Dimmu Borgir (Black métal mélodique)
_Bathory (Viking Métal)
_Ensiferum (Folk M)
_Children of Bodom, sauf le dernier album (Death M)
_Samael (Industriel/Black M)
_Finntroll (Black Folk M)
_Shape of Despairs (Doom M)
_Arch Enemy (Death M)

Et caetera, et caetera...

Et là j'écoute du métal français ^^ Misanthrope, c'est excellent

Traître™ n°1
Parce que nous n'avons aucune morale, aucune fidélité, aucuns amis et que nous aimons ça.

16

Monday, March 3rd 2008, 5:25am

Vive Quorthon^^, c'est un Dieu, je suis juste amoureuse de lui^^!!!!

17

Monday, March 3rd 2008, 12:26pm

Watch... Y'a quand même pas mal de Rockeur/Metaleux !

J'en ai écouté aussi m'enfin pas très lontemps, une courte période au lycée. Maintenant c'est plus calme pèpère !
J'aime bien la varièté francaise comme "as de trèfle", "la rue ketanou", "la tordue", "les trapettistes", "les hurlement de léo"...

Changement de style, passons au Ska avec tout ce qu'il y a de plus connus "NSK", bien sur "babylon circus", "Ska-P"...

On en vient au reggae avec "isreal vibration", "bob marley", "max romeo", "alpha blondy", "peter tosh" ou encore "steel pulse"

Un peu de dub/electro avec "le peuple de l'herbe", "hight tone", "prodigy"...

Enfin un peu de tout (jazz manouche, hip hop un peu décalé, punk...ect...) j'ajoute donc en vrac "svinkel", "les vieilles salopes", "les amis de ta femme", "sublime", "les beattles", "mano solo", "django rainhart"...
UT 3 ZuLu
(( ID 2300 ))

18

Tuesday, March 4th 2008, 1:52pm

Je vais peut être paraître pour un extra terrestre à vos yeux, mais mes gouts musicaux sont plutôt portés vers le Hardstyle, l'industrial, l'electro et la house (bien qu'un peu de Poprock et de metal ne me fasse pas de mal de temps en temps).

PS: non je ne suis pas un de ces mecs à crete avec des étoiles gravées dans les cheveux qui gesticulent hystériquement dans la rue...

This post has been edited 1 times, last edit by "Drakul" (Mar 4th 2008, 1:53pm)


19

Tuesday, March 4th 2008, 2:48pm

Métal !!! Avec une Playlist proche de celle d'Iridia à qui je conseillerai :
-KALMAH : encore un groupe scandinave à écouter de toute urgence pour les amoureux de métal : je conseille particulièrement les chansons Heroes To Us, They Will Return et Mindrust.... quoique en fait toute :)
Au fait les deux guitaristes de Kalmah sont frères : les frères Kokko. Avec un nom pareil, impossible de ne pas être un dieu de la gratte (c'est finlandais).

Sinon j'aime bien le métal un peu moins récent :
AC/DC : il est impossible de passer à côté de Thunderstruck.
Iron Maiden : tout ! quoique j'aime moins ce qu'il ont fait vers la fin...
Metallica : tout sans exception (avec les classiques One, Master of puppets, Whiplash et Seek and destroy en concert... même les premières sont bien), une de mes preférées : The four horsemen
Judas priest : les albums Painkiller et Angel of retribution.
Anthrax, Slayer, Megadeth incontournables pour ceux qui aime le thrash métal.

This post has been edited 1 times, last edit by "BadDuck" (Mar 4th 2008, 2:51pm)


20

Tuesday, March 4th 2008, 5:00pm

J'avais oublié une de mes découvertes récentes (sauf que lui n'est pas si récent que ça, héhé): John Sykes. Un bon hard rocker qui ne se prend pas la tête, avec de sacrées bonnes mélodies et et des passages de guitare excellent. Je l'ai découvert par hasard cars sa chanson "Cautionary warning" a servi d'opening au manga "Black Heaven" (qui traite d'ailleurs de jerd rock, lol).
Super Modérateur



Si vous désirez apporter votre concours en matière littéraire sur BloodWars, ce que vous devez savoir se trouve ici

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Baka Humanum Est

ID: 3881 (UT1) ou 179 (UT2) / Shadowleaf

This post has been edited 1 times, last edit by "Shadowleaf" (Mar 4th 2008, 5:00pm)


21

Tuesday, March 4th 2008, 7:36pm

Dès que possible je cherche BadDuck ^^

Sinon j'ai découvert Tristesse de la Lune et l'Ame Immortelle, de la darkwave, c'est... space, mais bon :)

Traître™ n°1
Parce que nous n'avons aucune morale, aucune fidélité, aucuns amis et que nous aimons ça.

22

Tuesday, March 4th 2008, 11:06pm

ok c'est parti j'écoute. J'utilise youtube : le son est pas toujours top mais ça permet d'avoir un aperçu.

EDIT : hé bien je suis assez agréablement surpris par Tristesse de la lune. Au début le grunt sur de l'électro j'ai trouvé ça bizarre mais finalement j'ai accroché.
Par contre, l'âme immortelle ne m'a pas emballé, mais je n'ai pas beaucoup écouté donc pas de conclusions hâtives...
REEDIT : Shadowleaf : je viens d'écouter 2 chansons de John Sykes (des groupes Whitesnake et Thin Lizzy c'est ça ?) c'est vraiment bien. Est-ce que tu pourrais m'indiquer 2-3 chansons phares ? D'ailleurs tant qu'on est dans les "oldies" : quoi de mieux pour se mettre de bonne humeur que good times bad times de Led Zep ?
(vive Jimmy Page !)

This post has been edited 4 times, last edit by "BadDuck" (Mar 4th 2008, 11:33pm)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

23

Wednesday, March 5th 2008, 10:12am

Ca va être dur de résumer le sujet en un post
Par moment de la journée :
En semaine : Jazz :?: et trucs Français :!: ou bizarreries mais pas trop rock pur :rolleyes:
Le soir : Rock 8) ou bizarreries :thumbup:
Le week-end : Rock :P ou bizarreries 8o mais pas trop jazz dur X(

*****Ma discothèque (281 CD, 289 albums) : les meilleurs choix All Music Guide avec une grosse préférence pour les 60-70
**225 CD originaux pour 216 albums (et oui y'a des doubles) dont un tiers d'occasions et le reste en gravés parfois compilés (du genre un album jazz puis un rock français)
Achats : Magasins d'occasion de Nantes, Leclercs Espaces Culturels presque uniquement (jamais la FNAC ou ce genre de repaire à friqués)
**Tout un programme Access avec plein d'infos sur les studios, les musiciens, que je complète ou que j'essaie de compléter sur le net, des biographies, et aussi toutes les pages de pochettes, tout plein de statistiques sur la durée, le prix...
**Un lien direct entre Access et Excel pour traiter les données : évolution de la date moyenne de sortie (chez moi 1976), du classement AllMusicGuide (3.81/5), de la durée moyenne d'un album (47 minutes), de la durée d'un morceau, du prix de la minute, le tout au fil de mes années de constitution de la discothèque
**Une carte du monde avec Google Maps des studios et les liens pour accéder aux sites
**Un disque dur avec tous mes albums en cas d'incendie
**Une liste manuscrite des dates d'achat des albums (intéressant dix ans plus tard)
**Un essai plutôt râté et en attente : le meilleur réglage de tonalité (je ne peux plus continuer car les circuits de l'ampli sont sales, et je suis obligé d'utiliser Tone Defeat _ de toute façon, ça reste difficile de trouver le bon réglage)

!!!!! Attention : la mise au point du système informatique Access/Excel m'a déjà occupé à plein temps depuis un an et demi
Ca avance bien puis ça n'avance plus et puis c'est pas fini...


*****Projet : Symphonies et musique classique... :thumbsup:
Se tenir au courant du marché : Occasions matos, nouvelles avancées (SuperAudioCD Philips/Sony par opposition à JVC qui a commencé à faire des masterisations plus précises qui devraientt être pas mal en CD (un CD est codé en 44khz 16 bits et JVC propose sur le même support et pour la même installation du 96khz 24bits à partir d'une méthode de compression)

*****Ma chaîne : Du temps pour finaliser le truc (si tu n'as pas le bon matériel, n'espère pas rester longtemps entre tes deux enceintes)
Bref tout a changé quand j'ai acheté des bons câbles :!:
9 ans pour tout avoir, du lecteur CD, que j'ai changé pour un meilleur, aux enceintes colonne dont j'ai changé un HP éventré, en passant par l'ampli et les câbles. :D
C'est un peu comme la plomberie, il faut le matériel, et savoir faire des bonnes soudures, et savoir réparer quand ça fuit, et ne pas avoir peur des tâches ingrates (un seul élément de mauvaise qualité et c'est un désastre pour les oreilles).
Le prix du truc : ????? 10 centimes d'euros :love:

****** Les Plus Plus Plus : Difficile à dire
** Par CD
Dark Side Of The Moon peut sans doute me transporter dans une autre galaxie mais il peut aussi me faire vomir
John Coltrane peut me rendre blanc comme un linge comme me faire passer un bon moment
** Par époque
Au lycée : Ummagumma le matin au walkman 8)
En prépa : Natty Dread de Bob au walkman 8o
A la Fac : Rubber Soul des Beatles sur ma chaîne :rolleyes: , puis The White Album en voiture :thumbup:
Aujourd'hui : Histoire de Melody Nelson de Gainsbourg en 197 :) , Let It Bleed des Stones 8o , Houses Of The Holy de Led Zeppelin ^^

****** Les Moins
** Aujourd'hui mais pas hier : Bob Dylan (il me ferait verser des larmes, notamment John Wesley Harding ;( ), Jeff Beck et son Truth et Beck-Ola :P , bref tout ce qui titille dans l'aigu

J'ai longtemps cru que la musique progressive était mon violon d'Ingres mais c'est bien trop réducteur comme pensée

Remarque : Attention de bien insérer le CD dans le lecteur
Moins 4 ou 5 CD dans la disco ça fait mal, surtout quand c'est les meilleurs

Voilà le meilleur reste à venir
Ce matin :
Mukta : Jade (jazzy français avec des cuivres et des percussions) :)
Shakti with John McLaughlin : Natural Elements (euh ambiance endormante) :sleeping:
Thomas Fersen : Le Bal des Oiseaux (des textes français et des vibrations de joyeux coléoptère) 8o
John Cale : Paris 1919 (de magnifiques harmonies et des chants à tomber à la renverse- attention bizarre) :rolleyes:
King Crimson : In The Court Of The Crimson King :D
King Crimson : Starless And Bible black :huh:

*****L'astuce du Pauvre pour musicophiles en manque de vent frais
N'hésitez pas à glisser quatre tampons de pâte pour fixer les posters au mur (Post-It) sous vos enceintes ronronnantes pour éviter de réveiller grand-mère (en effet les mamies n'aiment pas trop voir leurs babioles vibrer dans le séjour) sous vos enceintes si elles n'ont pas de pointes
C'est le système que j'appelle Anti-Sismique. Certes l'énergie n'est pas tout à fait absorbée mais pas de problèmes avec les voisins.
Ceci s'adresse bien sûr à ceux qui ont la possibilité de pousser la puissance

*****Groupe de rêve pour équipage de navette en orbite:
Mettez Peter Gabriel, Jimi Hendrix, Brian Eno, Laurie Anderson, Yvette Horner en fonctionnement dans un grand saladier
Ajoutez progressivement David Bowie
Préparez dans un grand bol David Gilmour, Roger Waters et George Harrison dans cet ordre
Ajoutez le contenu du grand bol à la préparation
Faites monter en neige Janis Joplin, délicatement
Ajoutez en core plus délicatement à la préparation
Beurrez Patti Smith dans un moule réchauffé
Versez
Enfournez le tout dans votre four (un four à gaz à 15000 euros fera l'affaire)
Faites cuire une heure
Dégustez !!!!!?????

POUR LES FIGNOLEURS
Un zeste de Mak Knopfler fera son effet sur votre Magic Space Cake

En conclusion merci Eleonora pour ton sujet (il me fait passer un temps qui devenait long et chiant)
et bonne lecture bien sûr
Ah quand même je relis le sujet et le premier post et je me souviens effectivement d'un CD que j'écoutais en jouant à l'ordinateur quand j'étais jeune (à l'époque un Atari ST - vers dix ans +-3 ans), c'était Big Science de Laurie Anderson (O Superman...)
C'est le seul album qui m'ait marqué en plusieurs années de squat jeu

This post has been edited 10 times, last edit by "Oliver" (Jun 8th 2008, 12:14pm)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

24

Thursday, March 6th 2008, 8:22am

Hier soir :
***Subterranean Homesick Blues de Bob Dylan (1965) ?(
****Blood on the Tracks de Bob Dylan (1974 - Après sa rupture avec une femme) ^^

Ce matin :

***Universal Mother de Jestofunk :whistling: (des sons très fins avec des gens qui chantent souvent à tour de rôle, des Italiens, + des cuivres, des saxos, du violon, de la flûte et du didgeridoo enregistrés en studio, et tout l'arsenal des instruments de rock), sorti en 97-98, avec 19 musiciens au total; bref un truc quand même bien paufiné et écrit par les membres du groupe

***Revolution Dub de Lee Perry And The Upsetters 8o (le dépouillement, mais un habillement de basse profonde et de guitare, et des fredonnements ou des chants), compilation de 1975 d'enregistrements de 1970 à 1975, écrits par Lee Perry.

***Love On The Beat de Serge Gainsbourg :!: (1984, enregistré dans le Nord Est des USA, avant-avant dernier album de Gainsbarre). Batterie électronique, textes clairs et un peu désabusés, envolées de saxo, ça laisse sans mots. Pochette : Serge avec rouge à lèvres, clopes, un peu comme une p... (désolé les textes incitent un peu à la rébellion). Ah j'oubliais mon coup de coeur pour Harley David Son of a bitch (j'avais 20 ans et je trouvais que ça collait à l'image du jeune con qui se remplit la poche légalement de fric). Il y a une version Live au Zénith où l'on sent qu'il ne peut vraiment pas faire mieux.

***I Want You de Marvin Gaye ;( (1976, enregistré à Los Angeles entre autres dans son studio perso, 17 musiciens au total). Que des instruments classiques (basse, batterie, guitare, percussions, bongos et congas, piano et clavier, et voix). Non pardon on entend aussi de la trompette et du saxo solos, et des ensembles de cuivres. Sons travaillés de guitare peut-être qui font miaou miaou. La musique réchauffe tous les coins de la pièce, mais ce n'est pas très jouissif. Des titres souvent pas de Marvin (T-Boy Ross et Leon Ware entre autres) à moins que ce ne soit un surnom. Pochette : Peinture d'une Salle de dance-floor pleine.

***Jacques Dutronc 1969 :thumbsup: (c'est pas une compilation c'est bien un album) ou A Toute Berzingue si on veut. Bon appétit avant tout!!!
On se doute que Jacques Dutronc ne boit pas que de l'eau (j'ai été fan quand j'avais 24 ans, donc il y a trois ans). Pour personnes déprimées qui ont besoin de se ressaisir. "Je suis content, parce que c'est pas à moi que c'est arrivé. Durand a eu un accident". Quand on a pas le moral, il faut bien positiver, et en musique s'il vous plaît. Jacques il a fait quelques albums vers 1968, puis des m...... comme il sait bien le dire, puis un album "Au Casino" il y a quelques années. Le show de qualité mais pas trop de louanges pour cette carrière musicale de la part des médias.

***Duke Ellington meets Count Basie :?: (1961 - La rencontre entre deux très gros du jazz band). Un orchestre sur chaque enceinte, quand c'est bien réglé. 33 personnes environ qui jouent sans arrêt, et qui font chacun leur tour des solos. C'est du genre "La Terre tourne mais nous aussi on tourne". C'était donc la rencontre entre la Rolls et la Cadillac de l'époque. Mais il se trouve que Basie s'efface devant le Duke. Basie considère Duke comme son idole, et cet enregistrement est le plus grand moment de sa vie, selon ses termes.

Cet après-midi :
***Duke Ellington's Far East Suite :D du ci-avant nommé (1966). On se croirait à la première place pour regarder passerun troupeau d'éléphants montés par des indiens.
**Worst Case Scenario de dEUS :!: (1994, enregistré par des Belges multi-instrumentistes en Belgique). On alterne calme et paroles aggressives en Anglais, le tout dans un brouhaha sophistiqué
**Comment Elles Dorment de Jacques Dutronc ou 1968 :P selon les classements (il n'y a pas de titre et il y en a plusieurs comme ça (au moins 3)). On dit que Jacques s'est mis à la chanson du tac au tac parce que les chansons de Lanzmann l'auteur de tous les morceaux ne se voyait pas les chanter lui-même.
**Head Hunters de Herbie Hancock (1973) :rolleyes:
**Crown Of Creation de Jefferson Airplane (San Francisco 1968 - 4 ème album) :thumbup:
**Lady Soul d'Aretha Franklin (1968 - c'est chantant et ça vient de loin). Ca plaît aux Européens de l'Est en voiture quand on va boire un coup en ville. ^^

This post has been edited 18 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:55am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

25

Friday, March 7th 2008, 7:01am

Hier Soir :
Deepest Purple de Deep Purple :pinch: (compilation de 1980 année où je suis né de titres de 69 à 74). On sent une certaine animosité
Alchemy Live 2 ?( puis Alchemy Live 1 ;( de Dire Straits (1984). C'était nul parce que c'est des CD gravés et que les aigus sont mauvais, entre autres. De même pour Deepest Purple, dont je déteste le mix son Live. Je préfère l'autre son, plus mélodique. C'est comme Let It Be ou les John Lennon, le son est mixé pour avoir l'effet Live et je n'aime pas.

Ce matin :
******The Inner Mounting Flame de Mahavishnu Orchestra (1971) Ca commence fort avec un riff de violons, puis de guitare électrique à cordes multiples. Il y a toute la violence de Jimi Hendrix mais pas le charisme (c'est pas du rock). Par contre le batteur doit être musclé, au pire en forme. Pour chaque musicos, les notes sont nombreuses et le rythme endiablé.
Quand Jimi Hendrix est mort soudainement en 1970, les adeptes de la musique à nombreux décibels étaient à la recherche d'un nouveau messie. Ils en trouvèrent un en John McLaughlin, le compositeur guitariste British, né en 1942, arrivé au début de l'année 69 en Amérique pour collaborer avec le leader batteur Tony Williams et l'organiste Larry Young (plus tard Khalid Yasin) dans le Tony Williams Lifetime. Cette nouvelle entreprise combine jazz impro et rock n roll. C'est aussi pendant cette année sismique dans la musique que McLaughlin a enregistré des sessions avec Miles Davis, pour les albums In A Silent Way et Bitches Brew.

Après avoir quitté Lifetime, McLaughlin est devenu disciple du guru Sri Chinmoy, commençant à se surnommer Mahavishnu., et a formé l'orchestre du même nom. Composé de cinq virtuoses d'origines différentes, le groupe a augmenté le volume et a étendu le registre fusion. Au début simplement une rencontre jazz rock, viennent s'ajouter de la musique classiqur d'Europe et d'Inde, ainsi que Folk américain et celtique dans le mix.

Le fait que l'orchestre ait signé chez Columbia a contribué à leur succès international. Et leur premier album, The Inner Mounting Flame, a éclairé de sa flamme les grandes villes du Monde.

Avec une guitare à deux manches, et avec des parties acoustiques improbables, Mc Laughlin a été élevé à des étages sub spatiaux grâce à son batteur Billy Cobham, son violoniste Jerry Goodman, Jan Hammer le tchécoslovaque et le bassiste irlandais . Ensemble ils étaient imbattables et devinrent populaires.

Remixé et remasterisé, avec des photos inédites et un texte du producteur de la réédition Bob Belden, The Inner Mounting Flame est l'un des albums jazz essentiels.

(traduction du texte anglais verso CD)

Aspiration

Aspiration, dans sa plus simple définition, est une jolie flammme grimpant vers le ciel.
La vraie aspiration peut et doit nous faire sentir que Dieu est pour nous,
qui peut éventuellement s'opposer à nous?
Nous souhaitons avoir Dieu à nos côtés.
Mais nous avons besoin de l'aspiration pour nous projeter à ses côtés.
Le soleil est le seul remède contre les nuages noirs dans le ciel.
Similairement, il n'y a pas d'autre médicament que l'aspiration pour nos cœurs dans la tourmente.
L'aspiration est le premier barreau de l'échelle qui mène au ciel; La réalisation est le dernier.
La vraie aspiration humaine a trois amis intimes : La Purification,
La paix et L'Intensité. L'aspiration a une ennemie appelée Impatience.
L'Aspiration est la flamme montante de notre souhait divin
de nous élever sur la crête et atteindre la Divine Perfection.
Le corps se sublime à travers l'Action
Les Organes Vitaux se subliment à travers les Batailles
L'esprit se sublime à travers la réflexion sur soi
Le cœur se sublime à travers le sentiment d'union.
L'âme se sublime à travers la perfection de la manifestation de Dieu.

(Traduction première page pochette)

Le Mahavishnu Orchestra reste un des plus grands triomphes musicaux dans le monde. Ils étaient le premier groupe à émerger de la base fusion jazz/rock à devenir des pop stars. Des enregistrements vendus comme des albums pop et des concerts complets, et le Mahavishnu a conquis une large audience, un large spectre de fans. En fait, un cocert du Mahavishnu Orchestra était un événement spirituel au début des années 70. Et cela s'est confirmé en Europe. Et ils ont inspiré nombre de musiciens. L'idée de base du Mahavishnu s'articule autour du voyage spirituel de McLaughlin.


John mcLaughlin est né dans un petit village du Yorkshire en Angleterre. Sa famille avait un penchant pour la musique, et à 8 ans, John a étudié le piano et le violon. Il a bientôt découvert la guitare, ainsi que le Blues et le Flamenco. Puis, un amour pour Django Reinhardt est né, et puis pour Tal Farlow. Puis vinrent des monstres de la musique : Coltrane, Miles Davis et Mingus. Il s'est lié avec Brian Auger en 63, puis avec Georgie Fame et Graham Bond. Ses collègues de l'époque étaient Jack Bruce et Ginger Baker. Une rencontre du destin avec Jack DeJohnette a mené Tony Williams à écouter une bande de John. Quand John est parti de Londres pour New York, en 1969, son monde s'est brusquement agrandi. Des sessions avec Miles Davis et avec Lifetime et John Williams l'ont fait devenir une star à la guitare. A la fin de 1970, à l'époque où Lifetime est devenu Le Groupe, des pressions commerciales ont poussé John à redéfinir ses priorités. John quitte Lifetime et décline une offre de Miles. Il se sentait prêt à avancer seul. Il voulait constituer un groupe.

Comment le groupe s'est-il formé? John a dit à Burt Korall dans Downbeat "Billy était le premier homme à qui je demandais de venir dans mon groupe. Je l'avais rencontré plusieurs fois avec Miles et avec d'autres. Il m'impressionnait tellement, j'étais content qu'il accepte l'invitation. Avec Billy comme pilier, il fallait un bon batteur. Le violon était nécessaire pour mes compos. J'ai pensé à Jean Luc Ponty mais des problèmes d'immigration m'ont fait abandonner. J'ai fini par passer tous les albums avec du violon. Quand j'ai entendu Jerry Goodman avec les Flock, je savais que c'était gagné. Après investigation, il s'est avéré qu'il vivait dans une ferme dans le Wisconsin. Je l'ai invité pour mon premier album solo puis lui ai proposé une place. Miroslav Vitous, le bassiste proposa Jan Hammer. Notre bassiste, Rick Laird, je l'ai connu en Angleterre.

L'été 71, Le Mahavishnu a commencé des concerts au Gaslight at the Au-Go-Go, un nightclub au Greenwich Village. Le groupe était tellement populaire qu'il jouait complet pendant des semaines. Peu après leur début, The Inner Mounting Flame est sorti, et est rentré au BillBoard Chart. La musique était extraordinaire. Ils passaient du jazz hard core aux symphonies inspirées du classique en miniature. En un an, ils sont passés à la célébrité.

Le Mahavishnu était un groupe de compositeurs. Chaque membre avait des idées bien arrêtées. En 1973, le groupe était au sommet. Le deuxième album Birds Of Fire s'est encore mieux vendu que le premier.

(traduction texte anglais pochette de Bob Belden juin 1998)

Ingénieur : Don Puluse
Design pochette : Ron Coro
Directeur projet : Seth Rothstein
Photo couverture : Anthony Hixon
Autres : Don Hunstein
Masterisé par Mark Wilder et Rob Schwarz
Direction artistique réédition : Howard Fritzson
Design Réédition : Randall Martin
Manager packaging : Aaron Rosenbaum

This post has been edited 7 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:51am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

26

Friday, March 7th 2008, 8:28am

Encore ce matin :
****Le Palace 80 de Serge Gainsbourg :S (concert donné par Serge au Palace à Paris)
Voilà un petit texte que j'ai récolté dans un champ , ah non sur Wikipédia, à propos du Palace :thumbsup:

8, rue du Faubourg Montmartre
Le Palace a été, de 1978 à 1983, un endroit parisien à la mode où se sont cristallisées les relations entre la mode, la musique, le "chic" parisien et la culture underground.

Le lieu a une histoire mouvementée. Il ouvre ses portes en 1923. C'est un music-hall qui prend, en 1933, le nom d'Alcazar (comme le célèbre Alcazar de Marseille ouvert en 1866). Devenu salle de cinéma en 1946, après la guerre, il récupère son nom d'origine : Le Palace. De 1975 à 1978, il redevient un théâtre dirigé par Pierre Laville.

Le bâtiment du Faubourg Montmartre est presque à l'abandon, mais le ministre de la Culture de Valéry Giscard d'Estaing, Michel Guy, choisit l'endroit pour y installer le tout nouveau Festival d'Automne de Paris.

Ensuite, le lieu est racheté par un des personnages de la nuit parisienne, propriétaire de restaurants et de boîtes de nuit, Fabrice Emaer, qui y fait réaliser d'importants travaux, et fait réaliser la décoration par le peintre Gérard Garouste. Le 1er mars 1978, Fabrice Emaer ouvre cet espace avec un show de Grace Jones , mannequin international vedette et chanteuse. Les serveurs vêtus de flamboyants costumes rouge et or sont habillés par le couturier Thierry Mugler.

Très vite Le Palace devient l'endroit à la mode et la discothèque la plus (et la mieux) fréquentée de la capitale. Les soirées à thèmes s'y succèdent. Les couturiers Kenzo, Karl Lagerfeld..., y organisent des défilés et des fêtes. En 1980, Fabrice Emaer ouvre sous le Palace une boîte de nuit, Le Privilège, réservé à la jet set et aux princes et princesses de la nuit.

Terrassé par un cancer des reins, Fabrice Emaer meurt en 1983. C'est la fin d'une époque. Le Palace ferme. En 1992, Régine , « Reine de la Nuit parisienne », reprend le site qui ferme à nouveau en 1996. Dans les années qui suivent, le Palace désaffecté est occupé par un squatt. .En 2007, les frères Alil et Hazis Vardar, des Belges d'origine albanaise ont racheté la salle avec l'appoint de Francis et Chantal Lemaire, propriétaires de Radio Contact en Belgique. Les frères Vardar, déja propriétaires de nombreux théatres en Belgique, à Toulouse, à Montpellier et à Avignon, sont aussi propriétaires à Paris de la Comédie République et de la Grande Comédie, des salles de 200 et 400 places qu'ils remplissent tous les soirs avec des comédies très efficaces. Après sa réhabilitation, ils rouvriront Le Palace 1.100 places- pour y installer dès 2007 de la comédie populaire, des One man show et des émissions de télévision.


La grande époque
Le Palace a été, pour la fin des années 70 et le début des années 80, un lieu mythique, très lié à la musique pop à l'émergence de la culture gay.

Parmi ses habitués ou ses visiteurs les plus connus (pour n'en citer que quelques-uns) figurent Alain Pacadis, du journal Libération qui, dans ses chroniques, évoquait très souvent le Palace et ses habitués ; le couturier Karl Lagerfeld ; le sémiologue Roland Barthes, professeur au Collège de France ; le chanteur Mick Jagger ; l'artiste américain Andy Warhol ; le journaliste Frédéric Mitterrand ; la décoratrice Andrée Putman ; le cinéaste et dessinateur Jean-Paul Goude ; le mannequin et chanteuse Grace Jones ; le couturier Kenzo ; le couturier Yves Saint-Laurent ; le pdg d'Yves Saint-Laurent et ami de François Mitterrand Pierre Bergé ; l'actrice Alice Sapritch ; l'imitateur vedette Thierry Le Luron ; le publicitaire et homme de télévision Thierry Ardisson ; les artistes Pierre et Gilles, le galeriste Cyril Putman ...

La série d'émissions comiques de télévision Palace n'a nullement été inspirée par le lieu mais par les grands hôtels intrenationaux.

This post has been edited 1 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:50am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

27

Friday, March 7th 2008, 9:13am

******Natural Elements de Shakti :wacko: (1977, enregistré aux studios Aquarius en Suisse, là où Queen et bien d'autres ont enregistré). Multiples percussions aux noms bizarres :
**dholak,(ou dholaki) un instrument à percussion à mains du nord de l'Inde. Il y a un fût avec deux peaux tendues des deux côtés, de fabrication moderne ou traditionnelle.
**Ghatam, instrument de musique indien à percussion en forme de vase : Traditionnellement réalisé en terre cuite il a en général 50 à 60 cm de diamètre et ne comporte qu'une large ouverture. C'est un ustensile culinaire dont l'emploi a été détourné manifestement. Pour la musique, il est important qu'il n'ait jamais été utilisé ainsi avant et qu'il soit lourdement huilé. C'est un instrument fragile et lourd qui peut casser au moindre choc. Le son est produit en faisant résonner le corps de l'instrument en le frappant du plat ou de la tranche des mains ou du bout des doigts ou phalanges. Le musicien se sert également de son abdomen pour obturer l'ouverture du ghatam, modulant ainsi les sons graves, à moins qu'il ne le fasse à la main. Le ghatam est l'un des instruments d'accompagnement de la Musique carnatique avec le mridangam, la guimbarde (morsing) ou la kanjira. On y emploie les mêmes formules rythmiques (bôl). Il est aussi utilisé dans la musique folklorique au Nord, mais plus petit.
**Kanjeera : ça ressemble à un tambourin et c'est d'origine pas française
**Dholki, ou nal, très populaire dans le tamasha (street performance) de Maharashtra.
Les percus en images : http://www.sudeepaudio.com/folk/folkinst.htm
Mon truc : Deux joueurs de cordes seulement (John McLaughlin à la guitare et L. Shankar à l'alto ou autre violon) mais ils tiennent la dragée haute aux deux autres musiciens (percussionnistes). On est dans des sonorités orientales, rythme rapide et mélodie très marquée (comme pour un pianiste on peut jouer mollo sur les touches ou y aller franchement _ et bien là on y va franchement). Enregistré en Suisse donc, mais transportation vers l'Inde!! Un des percussionnistes joue un peu de Juice Harp
voir http://trumpet.sdsu.edu/m345/Music_of_India3.html (voir ci-dessous pour traduction)
Voici le texte traduit :
Le Moorsing ou moorchung, instrument à percussion, est semblable à la Jew's Harp. Il se compose d'un anneau en fer circulaire auquel est attachée une bande de métal fine et élastique appelée "Tongue" (en Anglais). La "Tongue" est légèrement courbe à l'extrêmité libre et dépasse de l'anneau de l'autre côté. On le tient entre le pouce et l'index de la main gauche, la partie étroite insérée dans la bouche. L'extrêmité incurvée de la "tongue" est pincée avec l'index.

La cavité que forme la bouche sert de résonnateur. En ouvrant la bouche plus grande, ou en diminuant la cavité et en manipulant la "Tongue" (en Français languette) et en contrôlant sa respiration, le joueur produit une variété de sons. L'instrument peut être accordé en appliquant de la wax sur la languette.

Pardon à ceux qui ont lus la première édition, je me suis perdu entre Shakti et le Mahavishnu Orchestra. Et là je me permets de pester contre ces chers informaticiens de chez Nero. Certes la nouvelle version doit être plus complète, mais alors merci ça prend toute la mémoire. En fait j'ai un raccourci dans mes albums où je tape une lettre et la page s'affiche de suite. Et bien là je tape et il me sort une erreur. Donc voilà j'ai dû rechercher avec l'ascenseur du coup je me suis planté d'étage. X(

This post has been edited 1 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:48am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

28

Friday, March 7th 2008, 9:42am

Toujours ce matin : Poison de Jay Jay Johanson :|
2000 - Enregistré en Suède dans des studios de musique indépendante.
15 musiciens
Jay Jay joue du Mélodica ( voir http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lodica ) et de la cithare (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cithare)

Texte récupéré sur c't artiste de Wikipé

Jay Jay Johanson, de son vrai nom Jäje Johanson, est un auteur-compositeur-interprète suédois.

On peut le définir comme étant un crooner, un dandy. Sa musique est difficilement classifiable, elle part du jazz, passe par le trip-hop et arrive à la dance-floor notamment sur son avant-dernier album Rush. Beaucoup d'arrangements utilisent des sons électroniques, en particulier les parties rythmiques. Sa voix particulière, aiguë et caressante, androgyne, envoûtante, met parfaitement en valeur ses textes mélancoliques, d'une tristesse profonde.

Ses textes sont en anglais, jamais en suédois. Il fait parfois appel à la langue française dans ses chansons (Quel Dommage, par exemple), et à plusieurs reprises une jeune femme vient prononcer des paroles dans un français parfait, comme sur les chansons Jay Jay Johanson ou Déja-vu.

Sommaire
1 Biographie
2 Discographie
2.1 Whiskey (1997)
2.2 Tattoo (1998)
2.3 Poison (2000)
2.4 La confusion des genres (Musique du film 2000)
2.5 Antenna (2002)
2.6 Rush (2005)
2.7 The Long Term Physical Effects Are Not Yet Known (Janvier 2007)

1 Biographie
Jäje Johanson est né en 1969 à Trollätten (Suède). Il grandit dans la ville de Skara, où il se met très tôt à la musique en écoutant du hard rock et en fondant, à 10 ans, un groupe de punk (May Tuck). Il apprend en même temps la clarinette et le saxophone, et ne cesse de composer.

À 15 ans, il découvre le jazz, dont son père est un passionné. Cette découverte influencera beaucoup ses compositions futures. Hésitant, pensant faire de la musique un loisir, s'essayant aux études d'architecture, il finit par étudier l'art moderne à Stockholm pendant 4 ans, et développe sa créativité musicale.

Il finit par quitter le quartet de jazz dont il faisait partie, et se met à composer avec une boîte à rythmes et un synthétiseur. En 94, il découvre l'album Dummy de Portishead, et s'intéresse à leur trip-hop mêlant les harmonies du jazz aux rythmiques du hip-hop. Il commence à penser à composer un album.

Il fut contacté par BMG en 96 puis enregistra son premier album. Il ne cessera d'écrire des chansons dans la solitude, et sort album après album, son style évoluant sans cesse, tantôt électronique, tantôt chanson, tantôt jazz...

2 Discographie

2.1 Whiskey (1997)
It Hurts Me So
So Tell The Girls That I Am Back In Town
The Girl I Love Is Gone
Skeletal
I'm Older Now
Extended Beats
Tell Me Like It Is
I Fantasize Of You
Mana Mana Mana Mana

2.2 Tattoo (1998)
Even In The Darkest Hour
Quel Dommage
Murderans
Milan. Madrid. Chicago. Paris.
Lychee
She`s Mine But I'm Not Hers
Sunshine Of Your Smile
Jay-Jay Johanson
A Letter To Lulu-Mae
Sundden Death
I Guess I'm Just A Fool
Friday At Rex
The Sly Seducer

2.3 Poison (2000)
Believe in us (4'27")
Colder (4'43")
Keep it a secret (4'27")
Alone again (4'37")
Escape (4'48")
Anywhere anytime (3'48")
Time is running out (4'03")
Poison (4'10")
Humiliation (3'09")
Suffering (5'10")
Changed (6'30")
75.07.05 (1'50")
Far away (4'40")
Whispering words (3'41")

2.4 La confusion des genres (Musique du film 2000)
Introduction
La Confusion Des Genres Theme (Vocal Version)
Stiletto
End Theme
Babette
Seven Inch
Haircut Suicide
La Confusion Des Genres Theme
Lullaby

2.5 Antenna (2002)
On The Radio
Kate
Cookie
Deja Vu
Open Up
I Want Some Fun
Automatic Lover
Wonderful Combat
1984
Tomorrow

2.6 Rush (2005)
Because Of You
Rock It
Another Nite Another Love
Rush
The Last Of The Boys To Know
Teachers
Mirror Man
100,000 Years
Forbidden Words
I.o.u. My Love

2.7 The Long Term Physical Effects Are Not Yet Known (Janvier 2007)
She Doesn't Live Here Anymore
Time Will Show Me
Coffin
Rocks In Pockets
As Good As It Gets
Only For You
Jay-Jay Johanson Again
Breaking Glass
New Years Eve
Tell Me When The Party's Over / Prequiem
Pecular

This post has been edited 1 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:47am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

29

Friday, March 7th 2008, 11:02am

Concernant le CD précédent, je dois dire que ça faisait 4 ans que je le boudais.
Il y a un titre, Poison, où on entend, ça va être difficile de se rappeler, car Alain Bashung donne de la voix, donc j'abandonne. Il me reste des bribes "Running through my veins"... Bref, je me demande si ce n'est pas un héroïnomane, l'ami Johanson.

Suivant donc, si vous le voulez bien avec
Fantaisie Militaire d'Alain Bashung ^^ (1997-98 - enregistré à Paris et à Miraval dans le Sud
Il a eu peu de succès au début (je parle d'Alain Baschung), mais c'est vrai que c'est une belle épopée cet album et qu'il connaît le succès
Il malaxe, malaxe puis finalement semble comme hypnotisé par une beauté je ne sais pas si elle est du Monde ou du domaine de la Femme...
J'envoie ça comme ça, c'est le début de l'album, un peu dégueulasse en fait, puis largement satisfaisant. On y retrouve la France et sa déprime et ses coups d'éclats soudains et magnifiques.
Puis il est question de l'amour, et du soldat sans joie, à qui l'amour a faussé compagnie.
Bon appétit en tout cas et n'oubliez pas d'arroser votre repas.
Tout au long de la pochette, on est dans un espace naturel largement aquatique, bref on voit Alain flotter à la surface de l'eau peuplée de végétaux classiques de la rivière tranquille de nos campagnes. Puis on a aussi une magnifique esquisse de squelette dessinée par ces mêmes végétaux, et aussi des graines d'érables ou des feuilles de chêne des marais.
Voilà le mot que je cherchais, le marais, et "ses herbes folles", et donc ses cours d'eau (attention quand on s'y baigne on attrape des champis aux pieds car le fond est vaseux - c'était intelligent de ma part).
Désabusé mais pas complètement anéanti

This post has been edited 1 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:44am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

30

Friday, March 7th 2008, 11:52am

Moi je continue, malgré que c'est l'heure de la sieste.
De toute façon, il y a toujours moyen de se jeter vite fait sur le canapé pour profiter d'un moment de calme
Donc voici le choix suivant (sans mentir je les prends dans l'ordre en évitant les gravés qui sonnent mal_ tout dépend de l'ordre vous allez me dire__et bien je les classe à cette époque de l'année par ordre d'achat___le premier Led Zeppelin 4 ou en signes cabalistiques indisponibles ici #@`\____cf wiki pour initiés____et le dernier Bob Dylan Blood On The Tracks___et j'en suis rendu à la rangée 6/7 mais je n'ai commencé qu'à la rangée 5____
Voici donc le choix qui suit :
Duke Elegant de Dr John alias John McRebennack (des titres de Duke Ellington mais version rock) :whistling:

This post has been edited 1 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:44am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

31

Friday, March 7th 2008, 12:44pm

Après cinq minutes de repos, je repars en quête du super bonheur amusant de la vie
Allez voici mon suivant choix pour ce début d'après-midi grisâtre
(ceux qui me suivent comprendront que ce n'est pas un choix)
Alors vous allez avoir mon nouveau choix :
Reine de l'Accordéon d'Yvette Horner :sleeping:

Et non ce n'est pas une blague c'est plutôt un cadeau de deux amis (les seuls que j'ai en fait et que je ne vois que rarement), qui était associé à Worlds Apart et Scooter (Time To Chill pour être précis). Les deux derniers ont disparu suite à des coups de colère mais le premier reste un bon choix de ma discothèque perso :P

This post has been edited 1 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:42am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

32

Friday, March 7th 2008, 1:52pm

Ensuite je mets Beethoven : Concerto pour Violon de Nigel Kennedy/Klaus Tennstedt 8o (c'est le seul CD de classique que je possède actuellement
Voici le petit texte qui est à l'intérieur de la pochette :
Nigel Kennedy :
L'une des plus belles réalisations de ma carrière tiendra à jamais au fait que le plus grand chef d'orchestre de notre temps, Klaus Tennstedt, ait choisi d'enregistrer avec moi les deux concertos pour violon les plus importants (ceux de Brahms et de Beethoven), et qu'il en ait par la suite entièrement approuvé le contenu artistique.
Cette adhésion de Klaus Tennstedt comme de tous les grands artistes avec lesquels j'ai eu de la chance de pouvoir travailler, m'a sans aucun doute permis de faire valoir certains arguments (sans même avoir à essayer) à propos desquels les représentants les plus compassés de la presse musicale se seraient fait un plaisir de m'attaquer. Chaque fois que je place mon violon sous le menton, la réaction de mes collègues et du public fait bien plus que simplement balayer les critiques mesquines que certains membres de la presse britannique la plus élitiste se plaisent à formuler à l'encontre de la qualité de mon jeu ou de mon caractère, car elle parvient à redonner vie à ce sentiment fantastique d'être en contact avec la musique à un haut niveau sans attacher d'importance à toutes ces foutaises va naturellement à l'encontre de la raison d'être de ces gens-là, lesquels, précisément, vivent des âneries qu'ils débitent sur la musique, et c'est la raison pour laquelle ils se sentent en devoir de m'attaquer.
A l'époque de Beethoven, les choses étaient encore plus impossibles, le genre auquel se rattachent aujourd'hui ces médiocres écrivaillons étant alors prédominant. Malheureusement pour Beethoven, cette attitude n'était pas seulement le fait de gens dont l'activité la plus intense était de pousser leur plume_ ou de bosses de la radio britannique désespérant de pouvoir un jour faire parler d'eux _ , mais elle sévissait également et directement parmi ses patrons, membres de l'aristocratie qui se retrouvaient à peu prêt seuls responsables de la survie des compositeurs par le biais des œuvres qu'ils leur commandaient. La propre attitude de beethoven, qui consistait à ignorer les valeurs de ces gens-là de manière à privilégier un véritable idéal musical, finit par lui coûter fort cher sur un plan personnel, tout en ouvrant la voie à toutes les nouvelles tendances musicales jusqu'à ce jour. Sa démarche artistique fut l'une des toutes premières tendant à se soustraire à l'autorité d'une poignée de privilégiés afin de pouvoir se conformer à une vérité morale. Beethoven était un visionnaire, et ses propres acquis sont extrêmement réconfortants au moment d'écrire, alors même que, depuis une dizaine d'années, nous assistons à une reprise en main, favorisée par les gouvernements des Etats-Unis et de Grande-Bretagne, au profit de quelques-uns.
Le concerto pour violon se présente comme l'un des exemples d'écriture parmi les plus optimistes et les plus idéalistes de Beethoven. Je n'ai pas l'intention d'écrire davantage sur Beethoven compositeur, de crainte d'ajouter encore à la montagne de bêtises déjà écrites sur le ton de l'autosatisfaction et sur toutes sortes de musiques, en particulier sur la musique de compositeurs disparus (ou de quelques cerveaux ramollis bien que toujours en vie et jugés dignes de considération par ces messieurs de la critique!). J'ai cependant le sentiment que quelques mots au sujet des œuvres figurant sur ce disque de la part de quelqu'un ayant pris part à sa réalisation ne seraient pas déplacés. En tout premier lieu, je voudrais insister sur le fait que lorsqu'on fait l'acquisition de l'enregistrement public d'un concert classique, ce que l'on achète réellement de nos jours n'est pas tout à fait ce que l'on croit acheter. Même si l'album porte la mention "Live", les interprètes retournent invariablement dans la salle de concert (une fois le ou les concerts achevés) et là, dans des conditions de studio (souvent pendant plusieurs jours), ils rafistolent les différents passages musicaux n'offrant pas toute satisfaction. Le résultat en est que ces albums, au mieux, ne sont en réalité que partiellement "Live", le reste de l'interprétation relevant des conditions habituelles de prise de son en studio. Un autre moyen pour les artistes de se faire passer pour des surhommes est de faire un montage des différentes prises réalisées lors de plusieurs soirées, de manière à camoufler les erreurs d'une seule soirée. Me produire en compagnie d'un chef aussi inspiré que Klaus Tennstedt m'a mis dans une situation où je ne pouvais succomber à ce genre de procédés, tout en me donnant les moyens d'offrir une interprétation réellement inédite de chacun des mouvemements. Nombre de mes disques préférés sont d'une époque où, gravés sur acétate (durant la première moitié du 20ème siècle), une seule interprétation complète de l'œuvre était possible, et je pense que ce disque bénéficie d'avoir été réalisé selon les mêmes principes. Une ou deux notes qui seraient moins que parfaites n'ont un impact négatif que limité dans une interprétation ayant par contre une âme et une direction affirmée, et je pense qu'il y aurait beaucoup plus de belles interprétations si un plus grand nombre de musiciens parvenaient à s'imposer une réelle distance à l'égard des normes techniques, cliniques et stériles, qu'autorise et qu'exige la mode musicale d'aujourd'hui. Quoi qu'il en soit, ce disque que vous tenez entre vos mains est une interprétation véritablement "Live".
Autre détail du genre ennuyeux : dans le premier mouvement, j'ai choisi de jouer ma cadence préférée, celle composée par Fritz Kreisler : cependant dans la transition entre les deuxième et troisième mouvements, j'ai suivi un cheminement plus orthodoxe en choisissant d'improviser ma propre contribution.
J'ai supprimé une bonne partie des applaudissements, de peur que ça ne devienne fastidieux au fil des écoutes, tout en laissant un petit quelque chose à la fin du premier mouvement car il était historiquement juste de rendre hommage à notre public de Kiel pour sa participation!
Les deux pièces de Bach que je joue en bis proviennent de deux soirées différentes.
Je tiens à remercier mon ami Trish Nimr de m'avoir fait connaître la sculpture du "Violoniste inconnu" qui apparaît sur la couverture; Jacqui Turner pour ses conseils en matière de son ainsi que pour m'avoir aidé à lutter contre les redoutables imperfections de l'enregistrement numérique (car elles existent, en dépit de la propagande acoustico-scientifique déversée par tous ces gens qui vous vendent la camelotte!); Ian Cooper pour ses avis sonores; enfin Pam Esterson pour m'avoir emmené et ramené de Kiel en vie.
Design pochette : P. Linard & Co. Ltd.
Photo Govert de Roos, Amsterdam

This post has been edited 1 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:42am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

33

Friday, March 7th 2008, 2:37pm

Comme personne ne suit, je continue avec Laurie Anderson, en l'occurence Mister Heartbreak de 1984 :) . Et là c'est pas le moins bon CD que j'aie. C'est très très agréable aux oreilles. C'est enregistré dans plusieurs studios de New-York. Il y a un peu de Peter Gabriel dans cet album, ce dernier a d'ailleurs collaboré (choeurs, synclavier et batterie). Un petit article sur le synclavier : http://fr.wikipedia.org/wiki/Synclavier

ET MAINTENANT MESDAMES ET MESSIEURS :

Tapestry de Carole King (1971 - rééditions 1977 et 1999 - Hollywood + 1 live à Boston de 1973) :P
17 musiciens au total
Tapestry : Tapisserie en Français
Carole joue du piano ou du clavier et chante en même temps (ce qui n'est pas facile soit dit en passant)
C'est très musical (ça n'a pas toujours été mon avis) et c'est son meilleur album selon les critiques :rolleyes:

This post has been edited 2 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 10:41am)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

34

Friday, March 7th 2008, 5:47pm

To Konw You Is To Love You de BB KIng :?:
Pop Songs d'Iggy Pop :)
Il se fait tard et la nuit tombe sur ma tête mais j'aime bien ce CD. C'est une compilation de il y a fort longtemps 1991 ou 1992 de ses morceaux de 1979 à 1981. Il est fou ce mec, fou d'être vivant sans doute. Mais ça ne transparaît pas trop. He's Bored. C'est agréable d'entendre ça de la part d'un artiste. Ca change de Love, Love me do or Cheat, Cheat, There's Only Cheat all along the day. :thumbup:

Slow Train Coming de Bob Dylan (1979) :love:
hop c'est cuit
avec les guitares de Mark Knopfler

This post has been edited 5 times, last edit by "Oliver" (Jun 8th 2008, 12:16pm)


35

Friday, March 7th 2008, 9:19pm

Je ne serais pas aussi éloquent que toi. Simplement "Lord Hypnos" de In Flames.
Et ça suivra par l'album "Immortal" de Misanthrope

EDIT : ah bah non, finalement c'est "Solar Soul" de Samael ^^

Traître™ n°1
Parce que nous n'avons aucune morale, aucune fidélité, aucuns amis et que nous aimons ça.

This post has been edited 1 times, last edit by "Iridia" (Mar 7th 2008, 9:20pm)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

36

Saturday, March 8th 2008, 7:43am

Bonjour en musique avec
Le Gorille de Georges Brassens ;)
C'est un peu histoire de faire un CD de Georges Brassens de plus
Je l'ai acheté à Semur en Auxois, une petite ville dans un lacet de rivière, avec un château médiémont, pour 4€.
C'est bien un Cd neuf, mais la pochette ne correspond pas aux titres du CD. Je ne sais pas si c'est une erreur d'édition ou ...
J'étais allé passer un entretien à 500 km de chez moi et donc j'ai eu le temps de me promener là-bas et donc il y avait une boutique de CD, malgré la petite taille de la ville. Même qu'après dans le train, un marchand de tapis et son patron m'ont donné un violent mal de crâne. Le patron donnait le biberon à son bouffon (en fait il essayait de lui expliquer une astuce Excel. Des histoires de gros sous à n'en pas douter. Je me rappelle que le patron avait de belles chaussettes fines (les chaussures enlevées, les pieds sur le siège d'en face). Je n'ai rien contre les commerciaux mais je peux vous dire que je ne leur filerais pas mon fric tout de suite.
Et bien sûr, on ne m'a jamais rappelé pour ce travail de technicien-géologue. :!:

"Quand Margot dégrafait son corsage, pour donner la gou-goutte à son chat, tous les gars tous les gars du village étaient là-là, et Margot qui était très sage présumait que c'était pour voir son chat."

Aladdin Sane de David Bowie 30th Anniversary Edition :thumbup:
2 CD (le premier en studio et le deuxième qui résume sa tournée aux Etats-Unis (uniquement en concert)

Parachutes de Coldplay :S

Les Beatles d'Abbey Road ou inversement c'est comme ti veux ti choises :love:

Burn To Shine de Ben Harper ;)

Uprising de Bob Marley & The Wailers 8o

Voilà on enchaîne avec Sex Machine de James Brown :|
Meilleure Vente lors de sa sortie en septembre 70.
Les deux disques originaux sont deux enregistrements totalement différents, avec des groupes radicalement différents : Le disque 1 (pistes 1 à 5) est un Live, le disque 2 (pistes 6 à 15) des enregistrements studio. L'ordre des pistes n'est pas l'ordre original.
Le Live au Bell Auditorium devait sortir sous le nom de "James Brown At Home With His Bad Self".
Le groupe s'étant dissous cinq mois plus tard, l'album a été oublié.
Producteur : James Brown
Enregistrements :
23/07/1970 à Cincinnati (1,3,4,5)
14/10/1969 à Cincinnati (2)
01/10/1969 au Bell Auditorium (6, 7, 9 à 15)
12/06/1969 à Miami (8)
Les morceaux :
plage durée
Get Up I Feel Like Being A Sex Machine 10,48
Brother Rapp (Part I & Part II) 5,09
Bewildered 6,09
I Got The Feelin' 1,07
Give It Up Or Turnit A Loose 6,26
I Don't Want Nobody To Give Me Nothing (Open Up The Door I'll Get It Myself) 4,31
Licking Stick-Licking Stick 1,19
Lowdown Popcorn 3,25
Spinning Wheel 4,02
If I Ruled The World 4,03
There Was A Time 4,04
It's A Man's Man's Man's World 3,42
Please, Please, Please 2,26
I Can't Stand Myself (When You Touch Me) 1,28
Mother Popcorn 5,50
Un long premier titre où James fait le show

Par ce long après-midi, je me dois de me motiver, donc
White Light/White Heat de The Velvet Underground :)
puis je n'en démords pas avec un autre flot de musique houleuse :
No Quarter de Jimmy Page et Robert Plant :love:
C'est bien un album des années 90 mais il porte le titre d'un de leurs morceaux

This post has been edited 12 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 5:00pm)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

37

Saturday, March 8th 2008, 5:36pm

Rubber Soul des Beatles :love:
Voici les paroles de la 11 (In My Life)
There are places I'll remember
All my life though some have changed
Some forever not for better
Some have gone and some remain
All these places have their moments
With lovers and friends I still can recall
Some are dead and some are living
In my life I've loved them all

But of all these friends and lovers
There is no one compares with you
And these memories lose their meaning
When I think of love as something new
Though I know I'll never lose affection
For people and things that went before
I know I'll often stop and think about them
In my life I love you more

Though I know I'll never lose affection
For people and things that went before
I know I'll often stop and think about them
In my life I love you more
In my life I love you more


Et bien au milieu de ces paroles, il y a un solo je crois que c'est du clavecin, et on se croirait pour quelques secondes en compagnie de Louis XIV et de sa cour royale. :thumbup:
Composition de John Lennon seul :D
Production George Martin (il me semble bien que c'est le monsieur que Denis La Malice embête en priorité)
Rappel Denis La Malice pour les fatigués de la connexion neuronique http://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_la_malice_(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e)
Et donc Denis l'appelle M.Martin, et il me semble bien que sa femme l'appelle Georges. :rolleyes:
Voilà un producteur qu'est-ce que c'est :?: Et bien c'est la personne qui réunit le matériel, les gens et le reste pour pouvoir enregistrer. :thumbup:

Live at Leeds des Who
Ces gens qui sautent dans tous les sens ne sont pas très connus mais ils savent jouer
Sur la deuxième plage, le batteur tape tellement sur ses cymbales qu'à mon avis il a dû les changer à la fin du morceau :thumbsup: :P ^^
En fait c'est un concert à l'Université de Leeds et dans les critiques on voit souvent que c'est un des meilleurs concerts de l'histoire du rock. :!:

This post has been edited 3 times, last edit by "Oliver" (Mar 8th 2008, 6:00pm)


38

Sunday, March 9th 2008, 9:30am

C'est vrai que ce concert est légendaire Oliver, d'ailleurs ils jouent l'intégralité de Tommy c'est juste magnifique.

Ca n'a aucun rapport mais je voulais juste vous faire part de la grande nouvelle de l'année, Return To Forever se reforme! Avec le line-up légendaire, Corea-Clarke-Di Meola-White, pour une série de concerts et peut-être un album, je prie trois fois par jour pour que le plus grand groupe de jazz-rock de l'histoire retourne en studio :love: ...

Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

39

Sunday, March 9th 2008, 10:23am

Je ne connais pas encore mais j'ai vu ce que je voulais sur allmusicguide.com :D :thumbsup:
Bon, comme vous avez été sage, je mets
The Concert In Central Park de Simon & Garfunkel
1980 et des poussières
douceur quand tu nous tiens :rolleyes:

Live At The BBC de Dire Straits :sleeping:
Foxtrot de Genesis :sleeping:
Jimi Plays Monterey de Jimi Hendrix :D :thumbsup: :thumbup: :thumbsup: (I really love, you know)
Love Over Gold de Dire Straits :thumbsup: (meilleur que le concert BBC et de loin)
3 de Santana (Santana c'est un groupe c'est pas seulement Carlos et 3 c'est le prénom de l'album) 8o
:!:

This post has been edited 3 times, last edit by "Oliver" (Mar 9th 2008, 2:54pm)


Oliver

Écumeur des Brumes

Posts: 55

UT1 ID: 37586

UT2 ID: 17083

  • Send private message

40

Sunday, March 9th 2008, 7:14pm

Je gaspille un clic pour vous dire que j'ai écouté
Help! des Beatles
Truth & Beck-Ola de Jeff Beck (achetez le CD vous y verrez des photos des musicos en habits verts, à carreaux et oranges :)
Time and a Word de Yes (1970 et quelques ou peut-être avant mais des zicos entourés de violons et d'orchestres)
Wrong Way Up de Brian Eno et John Cale (là vous entendrez des chants et de la musique rythmée)
:huh: